Actualités
Katsuhiro Otomo de passage à Paris !
Katsuhiro Otomo de passage à Paris !

Le 27/01/2016 à 15:00 par David Egloh


C'est sous la direction de Katsuhiro Otomo que la 43ème édition du Festival d'Angoulême prendra place du 28 janvier au 31 janvier 2016. Après avoir été récompensé pour l'ensemble de son œuvre en 2015 avec le Grand Prix du Festival d'Angoulême, Katsuhiro Otomo est de retour en France. L'auteur d'Akira, qui durant de longues années a préféré laisser ses ouvres s'exprimer à sa place, présentera durant deux heures et demie au théâtre d'Angoulême l'histoire de la création de son chef-d'œuvre, « Akira ». Auteur de l'affiche du Festival d'Angoulême 2016, le réalisateur japonais s'apprête à animer un évènement exceptionnel puisqu'il n'a jamais fait le récit en public de la création cette œuvre majeure du cinéma d'animation. C'est donc en quelque sorte une façon pour le maître japonais de rendre ce qui lui a été donné. « Je voulais montrer ma reconnaissance au festival d'Angoulême ainsi qu'au public français qui m'a toujours soutenu».

Durant cette conférence de presse organisée au Musée du Louvre, c'est bien évidemment « Akira » qui a dominé la majeure partie des échanges.

« Pour « Akira », je me suis vraiment donné à fond»

« Akira» est indiscutablement l'illustration de l'éminent génie d'Otomo, qui avec le recul ne changerait rien à son chef-d'œuvre. « Quand je me rappelle de l'époque où j'ai commencé Akira, je réalise que je me suis vraiment donné à fond. Il n' y a rien que je n'ai pas réussi à mettre dedans »

C'est en premier temps pour le cinéma qu' Otomo se concentra à l'élaboration d' Akira, la création du manga ne venant qu'après. Les premières contraintes furent bien évidemment la longueur. Le film ne pouvant dépasser deux heures, le père d'Akira se retrouva donc quelque peu frustré à la sortie de la réalisation. C'est avec le manga que le génie japonais a pu laisser éclater librement sa furie créatrice en mettant tout ce qu'il n'a pas pu mettre dans le film.

Le succès indéniable qu'a rencontré « Akira « aurait pu enfermer Otomo et occulter le reste de ses œuvres auprès du grand public. Alors qu'on pourrait penser que le mangaka pourrait se sentir irrité d'être constamment ramené à son classique « Akira », c'est assez simplement que le réalisateur japonais accepte cette situation . « Certaines de mes œuvres ont rencontré du succès et d'autres non, mais toutes ses œuvres sont mes œuvres. Je n'ai pas à me plaindre. Pour moi, elles sont toutes aussi importantes les unes que les autres».

Un homme angoissé

Dans « Akira », c'est un futur sombre et préoccupant que dépeint Otomo. Le maître japonais avoue qu'il partage toujours le même sentiment vis-à-vis du monde actuel. « Mon angoisse sur le monde est la même qu'à l'époque où j'ai commencé « Akira». Les êtres humains ne sont pas des êtres parfaits, c'est pour ça qu'il arrive des événements étranges et dramatiques. Nous devons faire face à ce monde et cela se reflète dans nos créations». Cependant, il tient à rappeler qu'il n'est en aucun cas un devin et que même si son état d'esprit reste le même, Akira n'est pas un présage de notre futur car personne ne peut le prédire. « Personne n'a pu prévoir l'importance que prendrait le téléphone portable. En raison du progrès des technologies, le présent et le futur que l'on avait imaginé restent bien distincts »

Auteur de l'affiche du Festival d'Angoulême 2016, Otomo s'est exprimé sur les différentes inspirations qui l'ont influencé dans la création de cette affiche. Inspiré par la culture traditionnelle chinoise et japonaise, le réalisateur avoue avoir accusé un léger retard dans sa création car il voulait surprendre. « Je voulais faire quelque chose de surprenant, que cette affiche soit du jamais vu».


Un génie toujours aussi discret

Interrogé sur une possible adaptation d' « Akira » en série télévisée, Otomo est resté assez secret. « C'est vrai qu'il y a un projet en cours, cependant je ne peux pas encore en parler» même chose pour une adaptation au cinéma avec de vrais comédiens « À l'heure actuelle je n'ai toujours pas reçu le scénario de la part de Warner, mais je n'ai pas l'intention de participer à ce projet».

Il faudra donc se rendre au Festival d'Angoulême pour la rencontre d'Otomo avec son public, samedi 30 janvier à partir de 14h pour entendre le maitre livrer tous les secrets de son œuvre mythique. Katsuhiro Otomo a promis qu'aucun sujet ne sera épargné pas même les secrets derrière la création de la mythique moto de Kaneda…

Pour en savoir plus sur cette rencontre c'est ici



comments powered by Disqus
Sélection cadeau lecture : Voyage au centre de la Terre

Le 13/12/2017 à 11:00

Sélection cadeau lecture du jour : Pour les fans de Jules Verne et des voyages au centre de la terre.
Lire la suite
Sélection cadeau lecture : THE LEGEND OF ZELDA

Le 12/12/2017 à 11:00

Sélection cadeau lecture du jour : Pour tout savoir sur la saga culte de Nintendo : THE LEGEND OF ZELDA !
Lire la suite
Deux invités au 45e FIBD !

Le 12/12/2017 à 11:00

Hiro Mashima et Reno Lemaire viendront au FIBD 2018.
Lire la suite
Sélection cadeau lecture : La cuisine japonaise sans sushi… ou presque

Le 11/12/2017 à 11:00

Sélection cadeau lecture du jour : Pour les gourmets et gourmands.
Lire la suite
Sélection cadeau lecture : Kushi

Le 10/12/2017 à 11:00

Sélection cadeau lecture du jour : Pour les enfants aventuriers amoureux de la nature.
Lire la suite