Actualités
Votre test Jeu Vidéo : Danganronpa Trilogy
Votre test Jeu Vidéo : Danganronpa Trilogy

Le 17/04/2019 à 13:00 par Morgan

Véritable pépite venu tout droit des temps anciens de la PSP, Danganronpa est un ovni vidéoludique et un véritable phénomène au Japon. « Visual novel » déjanté, cette compilation regroupe les deux premiers dans une version…. basique, et le troisième épisode sorti plus récemment.

Les deux premiers épisodes ne convaincront peut être pas les joueurs les plus « casual gamers ». En effet, nous sommes face à un simple portage. Comprenez par là que les graphismes n'ont pas changés, et surtout qu'aucune traduction française n'est présente. Au moins le troisième épisode, lui, est disponible dans notre langue.

Résumer Danganronpa nécessite de laisser de côté toute cohérence logique. Etudiant “spécial", vous vous retrouvez dans une école… “spéciale". En effet, Monokuma un étrange ours en peluche sadique vous apprend que vous êtes piégé à vie dans cette école. Votre seule moyen de vous échapper ? Tuer un autre élève sans vous faire attraper par les autres !

Le joueur va devoir apprendre à vivre en communauté, se faire des amis ou des ennemis jusqu'au moment ou un drame arrive. Et c'est à ce moment la que le jeu commence vraiment. Si la plupart du Gameplay de Danganronpa nécessite juste de se balader et de parler aux différents personnages, les meurtres, eux, changent la donne.

Lorsqu'un personnage se fera tuer, vous devrez mener l'enquête pour trouver le coupable. Et un fois l'enquête terminée, un véritable procès se met en place… A ce moment la, le côté japonais du jeu montre encore plus le bout de son nez. Monokuma est le juge, et vous allez devoir utiliser un pistolet (métaphorique) d'objection, de preuves etc que vous allez devoir utiliser sur les paroles « suspicieuses » de vos « amis ».

Oui, c'est assez compliqué d'expliquer tant le délire part très loin. Et c'est aussi le gros point noir du soft. Les deux premiers épisodes sont entièrement en anglais ! Aussi, à moins d'être plutôt à l'aise en anglais, il n'est pas rare de mettre pause pour utiliser son traducteur. Sauf que les phases de procès sont chronométrées et la pause n'est pas possible lors des échanges endiablés entre les différents protagonistes. Mais si cela ne vous fait pas peur, vous pouvez foncer sur cette expérience véritables montagnes russes des sentiments.Dès le premier procès vous allez passer du rire aux larmes et à l'énervement. Malgré son délire, Danganronpa est un jeu très intelligent et profond.

Graphisme : 14/20
Simple portage, les graphismes sont ceux de l'époque de chaque opus. Néanmoins, les dessins aux styles sont magnifiques !

Bande Son : 15/20
Chaque musique accompagne parfaitement le moment. Et que dire du thème de Monokuma qui est tout simplement …. Marquant !

GamePlay : 17/20
Le Gameplay est très intuitif et assez dirigiste lors des phases d'explorations. Néanmoins, les séquences de procès apportent une nouvelle façon de jouer qui est plutôt bien trouvé !

Histoire : 19/20
C'est simple, en gardant le mystère tout le long des jeux, Danganronpa est accrocheur autant qu'un manga ou une série TV.

Note générale : 16/20
Véritable jeu de niche, la non traduction des deux premiers opus sera à n'en pas douter un frein à l'achat pour certaines personnes. Mais cette anthologie mérite que vous lui laissiez sa chance tant nous sommes véritablement devant de bons jeux vidéo !

DANGANRONPA TRILOGY
Disponible sur PS4
Site officiel
En savoir plus



comments powered by Disqus
Votre découverte BD du vendredi : BONBON SUPER

Le 15/11/2019 à 12:00

Cette semaine Focus sur un titre sucré et coloré.
Lire la suite
BD
HYUKOH 2020 WORLD TOUR

Le 14/11/2019 à 12:00

Le groupe de rock indie sud-coréen arrive à Paris
Lire la suite
HOLLAND - 1st WORLD TOUR EP.1

Le 13/11/2019 à 09:00

Invitation from Neverland in Paris
Lire la suite
VAV - 2019 MEET & LIVE EUROPE TOUR

Le 12/11/2019 à 15:00

Le groupe coréen VAV revient en France
Lire la suite
Bienvenue en Chine

Le 10/11/2019 à 09:00

L'empire du milieu décrypté par un mangeur de cuisses de grenouille.
Lire la suite
BD