Actualités
Grand prix de la ville d’Angoulême 2019
Grand prix de la ville d’Angoulême 2019

Le 30/01/2019 à 15:00 par Iris

L'autrice de Ranma 1/2, Urusei Yatsura ou encore Maison Ikkoku, est élue 46e Grand Prix de la Ville d'Angoulême.
Reconnue dans le monde entier, l'œuvre prolifique de Rumiko Takahashi a fait rire et rêver des générations de lecteurs et a participé pour une part essentielle à la reconnaissance de la bande dessinée japonaise en occident.
Son élection, aujourd'hui, au titre de Grand Prix de la Ville d'Angoulême représente donc un double événement, tant pour le manga que pour la représentation des femmes autrices de bande dessinée, puisqu'il s'agit de la troisième fois seulement – après Florence Cestac (Grand Prix, 2000) et Claire Bretécher (Grand prix du 10e anniversaire, 1983) - que le Grand Prix est décerné à une femme.

C'est durant ses études à l'université de Tokyo que Rumiko s'inscrit par hasard à un cours du soir animé par Kazuko Koike (Lone Wolf & Cub).
Elle commence à réaliser quelques publications en amateur mais sa carrière professionnelle débute en 1978, elle publie Urusei Yatsura sa première grande série humoristique dans le magazine Shônen Sunday.
La série va être ensuite produite en version animé sous le titre Lamu, et diffusée en France à partir de 1998 sur TF1 dans l'émission «Club Dorothée».

En 1980, dans le magazine Big Comic Spirits, Takahashi commence Maison Ikkoku, une grande saga romantique mettant en scène Juliette, une jolie veuve de 22 ans, tenancière de la résidence Ikkoku.
La série animée est diffusée l'année suivante, toujours dans « Club Dorothée », sous le titre Juliette, je t'aime.

Avec Mermaid Forest en 1987, Takahashi aborde un registre plus dramatique, nous contant la sombre destinée de l'immortel Yuta.

Mais son plus grand succès est sans conteste Ranma 1/2, série démarrée également en 1987 et aujourd'hui devenue culte.
Le manga, cocktail détonnant de gags, quiproquos et combats d'arts martiaux, offre également une réflexion inédite et subtile sur la notion de genre.
Publié entre février 1994 et septembre 2002 et actuellement en cours de réédition, Ranma 1/2 s'affirme comme l'un des titres emblématiques du catalogue Glénat Manga et l'un de ses premiers grands succès.

Parallèlement, Takahashi publie dans l'hebdomadaire Young Sunday plusieurs récits repris en français par Tonkam sous les titres Le Chien de mon patron (2004), La Tragédie de P. (2004) et Un bouquet de fleurs rouges (2007).
De 1996 à 2008, pour l'hebdomadaire Shônen Sunday, elle élabore InuYasha, sa série la plus ambitieuse et la plus éclectique – 56 volumes ! – mêlant l'heroic fantasy et la romance, l'horreur et la fiction historique.
Sa dernière œuvre, Rinne, est actuellement publiée en France chez Kaze.



comments powered by Disqus
Fortnite revient en librairie !

Le 21/04/2019 à 15:00

Devenir le meilleur n'est plus un jeu : c'est une question de survie !
Lire la suite
Bière Laser

Le 21/04/2019 à 15:00

Que la force soit avec vous !!!
Lire la suite
Korea Days,  salon sur la culture coréenne à Lyon !

Le 20/04/2019 à 12:00

Pour sa quatrième édition, le Korea Days vous fera encore découvrir les nombreuses merveilles provenant de la Corée du...
Lire la suite
Blizzard Axel chez les éditions NOBI NOBI SHONEN

Le 20/04/2019 à 11:00

Avec Blizzard Axel, Nakaba Suzuki entre au catalogue nobi nobi !
Lire la suite
Ankama lance Wendy Project

Le 20/04/2019 à 11:00

Un récit émouvant sur le voyage du deuil et l'adolescence, hommage au mythe de Peter Pan.
Lire la suite