Actualités
Votre découverte Manga du Vendredi : BLUE CORNER
Votre découverte Manga du Vendredi : BLUE CORNER

Le 31/08/2018 à 11:00 par Sinan

12 victoires, 20 défaites. Toujours des KO, que ce soit dans la victoire ou la défaite. Tel est le palmarès de Reggae, un boxeur qui combat dans la catégorie des poids légers. Son palmarès est loin d'être reluisant, et le classe même dans la catégorie des journeyman, ces boxeurs avec du talent qui peuvent accepter un combat dans les plus brefs délais, mais qui n'ambitionnent pas la victoire d'un titre. Ils sont là pour l'amour du sport, et pour l'argent bien entendu.

Ainsi Reggae ne semble pas être destiné à une grande carrière. Il arrive la moitié du temps saoul à ses combats, et pue pour ainsi dire la défaite. Cependant, quelque chose de particulier se dégage de tous ses combats, son punch et sa hargne plaisant particulièrement au public. Quand Dangelo, un ancien boxeur devenu promoteur assiste à un de ses combats, il en est sur : il a devant lui un champion du monde potentiel qui s'ignore. Il va alors tout mettre en œuvre pour permettre à Reggae de combattre pour une ceinture de champion du monde.

Dans ce manga signé Jirô Taniguchi et Caribu Marley, le lecteur est donc immergé dans le monde de la boxe professionnelle, dans les années 1960, dans un genre proche de celui du roman noir. Le héros est très mystérieux, quasi mutique et alcoolique, et seul un amour du combat et une rage semblent l'animer. Les personnages évoluent dans un univers sans concession, et malgré la chance qui lui ait donné, Reggae est loin de vivre un conte de fée. Il n'y a pas de combat épique ici à la Rocky, seulement l'âpre vérité de la boxe dans le styke d'un Raging Bull (Martin Scorsese). On est avec lui dans une tranche de vie, n'apprenant que très peu de chose sur son passé ou ses motivations.

L'image qui est dépeinte de l'univers de la boxe n'est pas très reluisante, l'argent et les magouilles semblant être au cœur de tout. Les personnages sont ici très nuancés, et semblent tous avoir leur part d'ombre. Dangelo semble ainsi agir à la fois par appât du gain et par amour de la boxe.

De plus, les dessins sont particulièrement saisissants, dans un simple et efficace qui nous plonge dans une ambiance jazzie et enfumée, celui du monde de la boxe des années 60. Parallèlement, les combats sont très réalistes et sans fioritures, ce qui les rend d'autant plus captivants aux yeux du lecteur.

Blue Corner est de ces œuvres qui prend aux tripes, avec ses personnages à la fois extraordinaires mais tellement humains. Jirô Taniguchi et Caribu Marley nous mette ici un joli uppercut aux éditions Pika Graphic !


BLUE CORNER
Dessinateur : Taniguchi Jirô
Scénariste : Caribu Marley
One Shot
En savoir plus
Disponible chez Pika Graphic



comments powered by Disqus
Votre découverte BD du vendredi : Survival Geek

Le 21/09/2018 à 11:00

Cette semaine, nous allons vous parler d'une BD qui devrait faire pétiller les yeux de tous les geek fans de séries TV, ...
Lire la suite
Votre découverte manga du vendredi : Otaku Otaku

Le 14/09/2018 à 12:00

Cette semaine, Focus sur OTAKU OTAKU, le guide officiel de l'Otaku amoureux, à découvrir aux éditions Kana.
Lire la suite
Votre découverte Manga du vendredi : Arcanum

Le 07/09/2018 à 11:00

Cette semaine « Focus » sur Arcanum. Découvrez le secret des Arcanum, seuls remparts du monde contre les Idra.
Lire la suite
Téléportation Japon

Le 25/08/2018 à 12:00

Le carnet de voyage Téléportation Japon arrive à la rentrée.
Lire la suite