Actualités
Votre découverte comic du vendredi : Juste un peu de cendres
Votre découverte comic du vendredi : Juste un peu de cendres

Le 23/03/2018 à 11:00 par Sinan

Ashley Torrance est une ado de 17 ans, et elle a décidé de quitter son domicile. Cependant, contrairement à de nombreuses fugueuses, elle n'est pas martyrisé par ses camarades de classe. Au contraire, elle est plutôt populaire. Elle n'est pas non plus maltraitée par un père alcoolique ou une mère en manque de drogues. Non, ses parents sont des « bobos » de la classe moyenne américaine tout ce qu'il y a de plus aimant.

Son départ a plutôt un rapport avec un trait physique particulier qu'elle porte depuis la naissance : elle a les yeux vairons. L'œil droit est vert-bleu, tandis que le gauche est noir. Et grâce à ces yeux particuliers, elle « les voit », depuis sa plus tendre enfance. Elle peut voir en effet, lorsqu'elle ferme l'œil gauche, ceux qu'elle appelle les « cendreux », des êtres à l'apparence humaine, reliés entre eux par un fin filament de cendre. Et si elle peut les voir, eux aussi...
C'est ainsi qu'elle décide de mettre les voiles, à la recherche de personnes ayant les mêmes capacités qu'elle, pour pouvoir faire la lumière sur ces « cendreux », de plus en plus nombreux et véhéments.

Juste un peu de Cendres, est loin de l'image des bandes dessinées d'aventure mettant sur les routes des adolescents rebelles. Les auteurs sortent ainsi des clichés habituels. Ils nous livrent plutôt une œuvre d'apocalypse. Cependant, on est également loin des œuvres catastrophiques, qui mettent en scène des éruptions volcaniques ou des météorites qui nous ramèneraient à l'âge de pierre. Non, la fin du monde est ici lente, rampante, mais se rapprochant inéluctablement au fil des années. Et c'est ce côté implacable qui fout les chocottes !
De plus, le sous texte est ici intéressant. Les cendreux renvoient à la misère générée par nos sociétés, aux marginaux et aux laissés pour compte. Sans trop spoiler, ces êtres mystérieux semblent être simplement le symptôme d'un mal bien plus profond propre à nos modes de vie.

Enfin, l'un des gros points forts de Juste un peu de Cendres est la très grande qualité du graphique. L'illustrateur, Aurélien Police, utilise pour Juste un peu de Cendres un mélange de 3D, de photos, de dessins et de peintures numériques pour un résultat des plus sublimes. D'ailleurs, il détaille une partie de sa technique dans des pages additionnelles dans ce tome aux éditions Glénat qui raviront tous les dessinateurs en herbes !

JUSTE UN PEU DE CENDRES

Scénariste : Thomas Day
Dessinateur : Aurélien Police
Lire un Extrait
En savoir plus
Disponible chez Glénat Comics



comments powered by Disqus
Votre découverte BD du vendredi : Survival Geek

Le 21/09/2018 à 11:00

Cette semaine, nous allons vous parler d'une BD qui devrait faire pétiller les yeux de tous les geek fans de séries TV, ...
Lire la suite
Votre découverte manga du vendredi : Otaku Otaku

Le 14/09/2018 à 12:00

Cette semaine, Focus sur OTAKU OTAKU, le guide officiel de l'Otaku amoureux, à découvrir aux éditions Kana.
Lire la suite
Votre découverte Manga du vendredi : Arcanum

Le 07/09/2018 à 11:00

Cette semaine « Focus » sur Arcanum. Découvrez le secret des Arcanum, seuls remparts du monde contre les Idra.
Lire la suite
Votre découverte Manga du Vendredi : BLUE CORNER

Le 31/08/2018 à 11:00

Cette semaine FOCUS sur BLUE CORNER. Immergez vous dans le monde de la boxe professionnelle avec Blue Corner, de Jiro Tani...
Lire la suite
Téléportation Japon

Le 25/08/2018 à 12:00

Le carnet de voyage Téléportation Japon arrive à la rentrée.
Lire la suite